Toute l’actualité sur Développement durable

Eiffage pose les premiers éléments bois de la tour Hypérion à Bordeaux, symbole de la stratégie bas carbone engagée par le Groupe

Benoît de Ruffray, Président-directeur général d’Eiffage, a posé mardi 10 décembre la première « planche » de la tour d’habitation en structure bois Hypérion à Bordeaux, en présence de Nicolas Florian – Maire de Bordeaux, de Elisabeth Touton – Présidente de Bordeaux Euratlantique, de Laurent Thibaud – Directeur régional délégué de l’ADEME et de Jean-Paul Viguier – Architecte.
Ce projet inédit et déjà multi-récompensé par la profession s’inscrit au coeur de la démarche bas carbone d’Eiffage, qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’ensemble des réalisations du Groupe. Plus haute tour d’habitation en bois jamais construite en France, Hypérion se distingue également par sa technicité avec une conception menée en BIM et deux brevets déposés.

Hypérion, projet phare de la stratégie bas carbone du groupe Eiffage.

Avec l’ambition de devenir un acteur clé de la conception et de la construction bas carbone, Eiffage a fait de la transition écologique et de l’innovation deux axes majeurs de sa stratégie. Les investissements en R&D visent à la fois à réduire les émissions de gaz à effet de serre du Groupe sur toute la chaîne de valeur de ses métiers, mais aussi à développer le recours aux matériaux biosourcés. Parmi ceux-ci, le bois, 100 % naturel et recyclable, qui a déjà permis au Groupe de réaliser une trentaine d’opérations ces dernières années.
Hypérion, vitrine du renouvellement urbain du nouveau quartier Euratlantique.

Conçu et suivi par l’agence VIGUIER architecture, réalisé par Eiffage Construction et porté par Eiffage Immobilier, Hypérion est un ensemble immobilier mixte qui sera composé de 176 logements, 340 m2 de commerces et 3 900 m2 de bureaux, répartis sur 5 bâtiments. Il prend place au centre de Bordeaux, près de la gare Saint-Jean, au coeur du tout nouveau quartier Euratlantique.
Depuis 2010, ce quartier fait l’objet d’un vaste programme de rénovation urbaine conduite par l’Etablissement public d’aménagement (EPA) Bordeaux-Euratlantique. À horizon 2021, il constituera à la fois un centre d’affaires majeur qui accueillera 15 000 salariés, un poumon culturel avec l’implantation de la Maison de l’Économie Créative et de la Culture en Aquitaine (MECA), et un quartier cosmopolite intégrant de nombreux logements et équipements. Le quartier Euratlantique s’inscrit plus largement dans le plan de modernisation de la ville « Bordeaux 2030 » dont l’objectif est de faire de Bordeaux une ville de premier plan à l’échelle européenne.
L’ensemble Hypérion contribuera significativement à ce renouvellement. À travers une conception novatrice symbole de l’émergence des nouveaux modes de construction bas carbone, ce projet constituera à la fois une vitrine de la métropole ainsi que la représentation des engagements et de l’expertise du groupe Eiffage en faveur d’une construction durable au service de l’économie locale.

Le bois, élément central d’une démarche à forte valeur ajoutée.

L’une des singularités de cette opération repose sur sa tour en ossature bois d’une hauteur de 55 mètres sur 16 étages équipée de balcons en console, dont le nom « Hypérion » fait référence au plus grand arbre du monde, un sequoia prenant racines en Californie du Nord.
Hypérion est composée d’un noyau en béton intégrant les ascenseurs et les escaliers, complété par une structure bois : poutres en bois lamellé collé, planchers en CLT (Cross Laminated Timber) et murs à ossature bois Hypermob® développé sous Atex de catégorie A. La tour affichera un bilan carbone de 370 kg CO2/m2, soit 45 % de moins que son équivalent en construction traditionnelle. Ce ne sont pas moins de 1 400 tonnes de CO2 qui seront stockés au travers du bois massif, et seront ainsi préservés pendant toute la durée de vie de l’ouvrage.
Dans ce contexte, Hypérion s’inscrit naturellement dans la démarche du nouveau label Bâtiment Bas Carbone (BBCA) qui vient de lui être attribué et vise la division par deux de l’empreinte carbone des bâtiments neufs. Reconnu « Démonstrateur Industriel de Ville Durable » par l’Etat, le projet a bénéficié d’un financement de l’ADEME au titre du programme Investir l’Avenir
Véritable défi technique et logistique relevé par les équipes d’Eiffage Construction, la réalisation de la tour Hypérion rassemblera 1 500 pièces de bois, toutes issues de productions forestière et industrielle régionales. Une « étiquette de provenance forestière » mise en place par Eiffage permet d’établir leur traçabilité, de la forêt jusqu’au chantier.
Reconnu pour ses prouesses architecturale et technique rendues notamment possibles par sa conception en BIM, l’ensemble Hypérion a été récompensé par le Prix de la Mixité Urbaine des Pyramides d’Argent 2019 Nouvelle Aquitaine et par le Grand Prix Régional, ainsi que par le Grand Prix national des Pyramides d’Or 2019. Il est également lauréat du BIM d’Or 2019.

 

Les étapes clés du projet

2016 : Eiffage Immobilier et VIGUIER architecture lauréats du concours lancé par EPA Bordeaux Euratlantique
Mars 2019 : Début des travaux
Septembre 2020 : Livraison de l’immeuble de bureaux
Janvier 2021 : Livraison de l’immeuble de logements en béton
Mai 2021 : Livraison de la tour d’habitation en bois

 

Les chiffres clés du projet

17 000 m2 de surface de plancher
3 900 m2 de bureaux
340 m2 de commerces et activités
176 logements : 98 au sein de la tour (6 533 m2) et 78 dans les autres immeubles (5 718 m2)
151 places de stationnement
50 millions d’euros de budget

Publié le 12 décembre 2019