Toute l’actualité sur Innovations technologiques

Inauguration à Bordeaux du plus haut immeuble bois de France

par batiactu

Mardi 30 octobre 2018, l’immeuble du bureau en structure bois présenté comme le plus haut de France a été inauguré à Bordeaux. Le bâtiment, conçu par Nicolas Laisné et Dimitri Roussel et construit par le groupe Pichet, culmine à 31 mètres de hauteur.

Perspective, c’est à ce jour le nom de l’immeuble de bureaux en structure bois, construit et livré, le plus haut de France. Culminant à 31 mètres le bâtiment de 6 étages pour 4,438 m² de surface au sol, a été inauguré le mardi 30 octobre 2018 à Bordeaux (Gironde). L’édifice, construit par le groupe Pichet et conçu par Nicolas Laisné et Dimitri Roussel, se situe sur le premier îlot de la ZAC Saint Jean-Belcier au sud-est de la ville. Une place stratégique car à proximité de la gare Saint-Jean, des grands axes routiers et du futur pont Simone Veil qui permet à l’immeuble de participer à la vie du quartier.

Le groupe Pichet a fait le choix du bois massif pour ses vertus bas-carbone. En effet, ce matériau stocke le carbone au lieu de l’émettre précise le constructeur, qui ajoute qu’ « un mètre cube de bois stocke une tonne de CO2 ». Le constructeur a fait appel à des acteurs régionaux de la filière pour fournir le chantier. La structure en « poteau-poutre » a été réalisée en bois lamellé collé, en Pin des Landes et le bardage en épicéa du Limousin. De plus, l’entreprise ajoute que le bois est un matériau 12 fois plus isolant que le béton.
Ces atouts permettent à l’immeuble d’être à énergie passive.

La technologie « poteau-poutre » permet d’avoir une structure 5 à 7 fois plus légère que celle en béton, ce qui a rendu l’exécution du chantier plus rapide tout en réduisant les nuisances. De plus, pour les chantiers en bois, les pièces sont pré-usinées et assemblées directement sur le site. La construction de la structure n’aura duré que quatre mois, de juin 2017 à octobre 2017.

Le parti pris par les architectes, Nicolas Laisné et Dimitri Roussel, a été conservé jusqu’à l’intérieur du bâtiment. « L’aménagement de faux-plafonds a été limité au minimum afin de permettre de lire la structure bois du bâtiment et de ménager des hauteurs d’espace », expliquent les concepteurs. Les poteaux qui structurent l’édifice sont également restés brut. « Un choix esthétique qui assure au lieu une atmosphère chaleureuse et une acoustique feutrée, tandis que ses larges baies vitrées et ses terrasses favorisent sa luminosité et des vues exceptionnelles sur la ville », explique le groupe Pichet.

Situé au cœur du bâtiment, l’escalier, également en bois, est le lieu central de la circulation entre les étages et les différents espaces de travail. Son design, imaginé par le studio Briand & Bertherau, lui permet d’être naturellement éclairé et ventilé et de bénéficier d’une vue sur le jardin.

« Le bâtiment est intégralement pensé en ventilation naturelle. Cette solution est valorisée par la forme en U du bâtiment. L’atrium joue le rôle de cheminée thermique grâce à un système de ventilation jour/nuit avec ouvrants automatisés en partie haute et l’ouverture des espaces de bureaux », expliquent Nicolas Laisné et Dimitri Roussel.

 

Crédits photographiques :
Photo 1 : © Phil Labeguerie
Photo 2 : © Nicolas Laisné et Dimitri Roussel
Publié le 15 novembre 2018